Vous semblez être localisé(e) en <country>

Rendez-vous sur votre site TENA pour des informations locales.

Langue
EN | FR |  AR

Qu’est-ce que l’incontinence par regorgement ?

Femme souriante avec un ordinateur portable, portant une protection TENA

Les fuites urinaires pendant la journée et parfois même la nuit peuvent être un signe d’incontinence par regorgement. Cela se produit si votre vessie ne se vide pas complètement, et que l’urine recommence à remplir la vessie rapidement. Pour compenser cela, l’urine commence à fuir. Des symptômes de problèmes de vidage de la vessie, comme l’incontinence par regorgement, peuvent inclure le fait d’avoir du mal à commencer à uriner. Vous y arrivez, mais le débit n’est plus ce qu’il était. Vous avez peut-être besoin de vous rendre aux toilettes plus souvent, même la nuit.


Quelles en sont les causes ?

L’incontinence urinaire par regorgement peut être causée par une obstruction de l’urètre (hypertrophie de la prostate, bouchon fécal, etc.) qui entrave le passage de l’urine. Ceci peut également être causé par un muscle vésical inactif vous empêchant de contracter vos muscles correctement pour vider la vessie. Un muscle vésical inactif peut être causé par des dommages nerveux impliquant les nerfs qui contrôlent la vessie (diabète, SP ou blessures) ou les effets secondaires de certains médicaments. 

Comment y remédier ?

Si vous avez du mal à vider votre vessie correctement, il est important de vous faire aider par un professionnel de santé pour éviter la pression causée par l’urine s’accumulant dans la vessie et les voies urinaires, ce qui peut également endommager les reins. Vous pouvez consulter un médecin ou une infirmière spécialisée en incontinence. Suivez vos passages aux toilettes et votre activité vésicale pendant deux jours avant votre rendez-vous. C’est un bon moyen de vous préparer au rendez-vous et cela aidera le professionnel de santé à poser le bon diagnostic.
 
Pour cela, votre médecin va vous examiner. Les résultats de l’examen vous amèneront peut-être à voir d’autres professionnels, par exemple un urologue (médecin spécialiste des maladies des voies urinaires) ou un neurologue au besoin. Quand le bon diagnostic est posé, votre médecin sera en mesure de vous proposer le bon traitement. 

Solutions temporaires

Si vous avez du mal à vider votre vessie correctement, il y a certaines choses que vous pouvez faire pour faciliter le vidage de votre vessie. 

Position

Assurez-vous toujours d’adopter une bonne position qui facilite le vidage de la vessie, d’être confortablement assis sur le siège des toilettes, et de bien poser vos pieds au sol. Une évacuation double ou triple peut vous aider à vider votre vessie correctement. Pour cela, asseyez-vous d’abord et urinez normalement. Puis, quand vous avez fini, vous vous levez et vous rasseyez. Ceci aide à évacuer plus d’urine. 

Utilisation d’un cathéter

Parfois, votre médecin peut décider qu’un cathéter est nécessaire pour vider la vessie complètement. Un cathéter est un tube très fin et flexible en plastique passé dans l’urètre et la vessie pour aider à la vider. 
Si vous vous sondez vous-même, il est généralement recommandé de vider votre vessie à intervalles réguliers. Votre médecin ou infirmière peut vous apprendre à vous sonder vous-même. C’est une procédure relativement simple, et facile à réaliser discrètement au travail ou dans d’autres situations de groupe car les cathéters à usage unique sont suffisamment petits pour les glisser dans votre poche et les jeter facilement après utilisation. 

Autre chose ?

Assurez-vous que vos selles sont régulières pour éviter la constipation. Parfois, l’obstruction peut être traitée par des médicaments, sinon, la chirurgie est une option. Utiliser des protections d’incontinence ou autres solutions absorbantes pour capturer les fuites et protéger vos vêtements est une autre chose que vous pouvez facilement faire vous-même.
 
Vous trouverez tous nos produits pour vous aider à gérer l’incontinence par regorgement ici :
 
<< TENA Men