Vous semblez être localisé(e) en <country>

Rendez-vous sur votre site TENA pour des informations locales.

Langue
EN | FR |  AR

Rééducation de la vessie, exercices du périnée et traitement


De nombreux traitements sont disponibles, mais vous pouvez également faire des exercices afin de réduire certains problèmes.

Personne pratiquant des exercices Pilates, les pieds sur une balle Pilates.


Renforcer le périnée

Les exercices de renforcement du plancher pelvien consistent à exercer les muscles du périnée par des contractions volontaires répétées qui augmentent le tonus et renforcent les muscles servant de soutien autour de l’urètre et de la vessie, lesquels doivent rester contractés pour prévenir les fuites urinaires.
 
La rééducation de la vessie consiste à faire travailler sa vessie afin d’en reprendre le contrôle, en planifiant et en gardant le suivi du temps écoulé entre les visites aux toilettes. Si vous buvez un litre et demie par jour, vous devriez utiliser les toilettes jusqu’à huit fois par jour. Si vous le faites plus souvent, vous aurez sans doute intérêt à faire de la rééducation vésicale.
 
La rééducation de la vessie implique de prendre conscience des manifestations typiques de l’incontinence et d’acquérir de nouvelles habitudes permettant de vider correctement la vessie. Ceci implique également d’éviter d’aller aux toilettes « au cas où » et de courir aux toilettes à la dernière minute. Lors de l’éducation vésicale, vous éduquez la vessie à contenir de plus grandes quantités d’urine et allongez progressivement les intervalles de temps entre deux passages aux toilettes. Penser à autre chose et contracter les muscles du périnée, au lieu de se précipiter aux toilettes lors d’un besoin urgent d’uriner, sont des méthodes efficaces pour y parvenir. Planifier les passages aux toilettes et tenir un carnet de bord relatif aux mictions peut aussi aider. De cette manière, vous allongerez progressivement la durée entre les passages aux toilettes et reprendrez le contrôle de votre vessie.
 
Les modifications du comportement signifient que vous adaptez votre mode de vie pour réduire, prévenir ou traiter les problèmes liés à l’incontinence. Par exemple, vous vous assurez de ne pas boire trop ou trop peu pendant la journée et d’éviter les boissons qui peuvent irriter la vessie, comme le café et les boissons énergétiques. Vous pouvez aussi mettre en place un programme d’entraînement et changer vos habitudes alimentaires pour perdre du poids, l’excès pondéral pouvant contribuer à l’incontinence. Vous pouvez également veiller à maintenir des bonnes habitudes de passage aux toilettes.
 
Outre la rééducation vésicale, quelques autres options de traitement existent. Le biofeedback est une méthode permettant de collecter et de mesurer les informations, par exemple à l’aide de capteurs et d’un tracé par ordinateur, lors d’exercices de rééducation du périnée, pour vérifier que les bons muscles se contractent. Une autre approche est d’utiliser un dispositif de soutien du vagin pour aider à maintenir l’urètre, la vessie, le vagin, l’utérus et le rectum. D’autres options de traitement potentielles incluent l’injection d’agents comblants pour ajouter de l’épaisseur de soutien autour de l’urètre, ou d’autres types d’opérations chirurgicales.
 
Enfin, nos produits contre l’incontinence peuvent bien entendu être utilisés pour contrôler et gérer les problèmes que vous rencontrez.
 
Veuillez poursuivre la lecture et consulter le site TENA le plus adapté à votre situation.