Vous semblez être localisé(e) en <country>

Rendez-vous sur votre site TENA pour des informations locales.

Langue
EN | FR |  AR

Comprendre l’incontinence urinaire chez les adultes


L’incontinence urinaire est un terme qui regroupe toutes les fuites involontaires d’urine. Il existe plusieurs types d’incontinence urinaires, comme l’incontinence d’effort, l’incontinence mixte, l’incontinence par impériosité, entre autres.

Couple de personnes âgées assis sur un canapé


L’incontinence n’est pas toujours la même, et il existe des causes différentes pour l’incontinence masculine, féminine, chez les personnes âgées et chez les enfants. La quantité d’urine lors d’une perte involontaire varie également. Le médecin peut poser un diagnostic plus approfondi basé sur le type d’incontinence, la fréquence et le degré de sévérité. Alors si vous souffrez de fuites urinaires, d’une « vessie affaiblie » ou de problèmes au niveau de la vessie, vous devriez consulter un médecin.


Différents types d’incontinence adulte

L’incontinence urinaire d’effort signifie que vous avez des fuites urinaires quand vous faites un effort, par exemple quand vous toussez, éternuez ou éclatez de rire. C’est le type d’incontinence le plus courant chez les femmes, mais plus rare chez les hommes.
 
L’incontinence urinaire par impériosité désigne l’incontinence liée au besoin urgent d’uriner. La quantité de fuite varie, de quelques gouttes à la vidange complète de la vessie. Ce type d’incontinence urinaire peut avoir différentes causes, comme une hypertrophie de la prostate, une infection urinaire, ou l’ingestion d’une trop grande quantité de liquides. Il est donc important d’établir le bon diagnostic pour bénéficier d’un traitement approprié.
 
L’incontinence urinaire mixte est l’association de l’incontinence urinaire d’effort et par impériosité. Cela veut dire que vous pouvez avoir des fuites à la fois liées à l’urgence, et à l’effort physique.
 
L’incontinence urinaire par regorgement se produit lorsque la vessie ne peut pas se vider entièrement et qu’elle se remplit graduellement d’urine résiduelle. La cause la plus courante de ce type d’incontinence est une obstruction de l’urètre, par exemple due à une hypertrophie de la prostate. Un muscle de la vessie incapable de se contracter peut également constituer une cause, en lien avec une neuropathie diabétique par exemple. 
 
Un trouble de la vessie dû à une maladie neurologique résulte de lésions au niveau du cerveau, de la moelle épinière ou des nerfs. Les troubles de la vessie dus à une maladie neurologique peuvent affecter les patients souffrant de lésions causées par un traumatisme crânien, un AVC, la sclérose en plaques et la maladie de Parkinson. 
 
Les pertes urinaires post-miction sont la perte involontaire d’urine immédiatement après avoir fini d’uriner. Elles se produisent lorsqu’il reste de l’urine dans l’urètre après la miction. Elles sont plus courantes chez les hommes et peuvent parfois être évitées en exerçant une pression avant sur le périnée pour évacuer l’urine restante. Il peut également toucher les femmes ayant une faiblesse des muscles du périnée.
 
L’incontinence urinaire fonctionnelle signifie que vous ne parvenez pas aux toilettes à temps en raison d’une immobilité d’origine quelconque. Une vision défectueuse, une déficience cognitive et une mobilité réduite peuvent entraîner une incontinence urinaire fonctionnelle.
 
Pour en savoir plus et consulter le site TENA le plus adapté à votre situation.